Jeu vidéo : les entreprises chinoises vont s’autoréguler

Pour combattre l’addiction des mineurs aux jeux vidéo en ligne, les autorités chinoises ont pris de nouvelles restrictions sous la houlette de l’Administration nationale de la presse et de la publication pour la Chine.

Reuters rapporte que plus de 200 entreprises chinoises de jeu vidéo ont adhéré à une série d’engagements pour une réglementation du secteur. Parmi celles-ci, les cas emblématiques de Tencent Holdings et NetEase sont cités.

Elles utiliseront éventuellement la reconnaissance faciale pour identifier les mineurs et les empêcher de contourner des interdictions via des comptes tiers. Les moins de 18 ans en Chine ne peuvent notamment pas jouer aux jeux vidéo en ligne plus de 3 heures par semaine.

jeu video

Tencent avait déjà déployé ce type de fonctionnalité avec reconnaissance faciale que les parents peuvent activer pour que les enfants n’aient pas recours à des identifiants d’adultes lors d’une connexion.

D’après Reuters, les entreprises se sont également engagées à prendre des mesures contre les contenus qui déforment l’histoire ou encouragent des comportements efféminés, et travailleront à éviter des infractions aux règles.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *