Le marché du SaaS connait un regain post-pandémie

Paradoxalement, la pandémie n’a pas été bénéfique pour le marché du SaaS. Un rapport montre qu’au sortir de la crise, ce secteur connait un rebond avec la volonté des entreprises de changer de mode de consommation et de modernisation des applications métiers.

Selon une étude, la demande mondiale de solutions SaaS (Software-as-a-Service) destinées à des secteurs spécifiques est en pleine expansion, ce qui permet au marché du SaaS de sortir du marasme consécutif à la pandémie de Covid-19, avec une dynamique de croissance continue prévue pour les mois à venir. Il est difficile de croire que le marché mondial du SaaS a connu un ralentissement au plus fort de la pandémie, compte tenu du nombre d’entreprises ayant opté pour des solutions basées sur le cloud afin de relever le défi du travail à distance. C’est pourtant le cas, comme le montrent les dernières données de l’entreprise de recherche et de conseil en technologie Information Services Group (ISG).

Une combinaison IaaS et SaaS gagnante

Cependant, selon ISG, parce qu’elles recherchent l’innovation, une meilleure expérience utilisateur et des coûts moindres, les entreprises du monde entier continuent de migrer vers des abonnements SaaS et d’abandonner leurs logiciels propriétaires sous licence. Intitulé « 2021 ISG Provider Lens Enterprise Application-as-a-Service Platforms », le rapport du cabinet d’études suggère que la valeur annuelle des contrats combinés Software-as-a-Service (SaaS) et Infrastructure-as-a-Service (IaaS) devrait augmenter de 21 % en 2021. En effet, l’Information Services Group prévoit que les entreprises augmenteront leurs dépenses pour les principales applications d’entreprise de base, notamment pour les progiciels de gestion intégrés (ERP), la gestion du capital humain et la gestion de la relation client, de plus en plus souvent fournies et payées sous forme d’abonnements SaaS. C’est précisément le genre d’applications qui peuvent aider – et ont aidé – les entreprises à continuer à fonctionner dans un contexte comme celui du Covid-19, comme le fait remarque le cabinet ISG.

Dans les 12 à 18 mois à venir, les entreprises devraient lancer de grands projets visant à assurer la continuité des activités, la centralisation, l’optimisation des coûts ainsi qu’une collaboration et une visibilité accrues. De plus, les entreprises devraient adopter des solutions SaaS pour des applications de plus en plus diverses. « Les entreprises de tous les secteurs adaptent leurs systèmes pour tirer pleinement parti des capacités numériques », a déclaré Bill Huber, partenaire ISG, Plateformes et Solutions numériques. « Cela fait plusieurs années que le SaaS gagne en popularité, car les entreprises l’utilisent comme rampe de lancement pour mener d’autres initiatives numériques, et nous pensons que la demande continuera de croître cette année pour des applications back-end et front-end », a-t-il ajouté. « Dans ce contexte, les fournisseurs se concentrent sur le développement d’intégrations prêtes à l’emploi pour des secteurs spécifiques en respectant les indicateurs clés de performance (ICP) de chaque industrie », a affirmé le cabinet de recherche, la pandémie ayant suscité une demande particulièrement forte pour les solutions SaaS verticales de gestion de la chaîne d’approvisionnement et d’ERP.

Les API facilitateurs et les apps mobiles tendance clé

Toujours selon ISG, la disponibilité d’API (interfaces de programmation d’applications) modernes facilitant l’intégration est l’un des principaux moteurs de la croissance du SaaS. « Les API permettent aux partenaires de distribution et aux intégrateurs de combiner facilement des groupes d’applications pour répondre aux besoins de clients spécifiques. Le temps de mise sur le marché de nouvelles offres s’en trouve réduit, ce qui permet aux fournisseurs de se concentrer sur leurs capacités essentielles et de développer des fonctions qui les différencient de leurs concurrents », a déclaré le cabinet de recherche et de conseil dans un communiqué.

Parallèlement, la personnalisation des applications mobiles est en passe de devenir une tendance clé pour les fournisseurs de SaaS qui souhaitent offrir une meilleure expérience utilisateur, mais également fournir de meilleures informations via des tableaux de bord mobiles grâce à de l’apprentissage machine et de l’intelligence artificielle intégrés », a encore déclaré le cabinet d’études. « Mais, même si le marché du SaaS compte un nombre croissant d’acteurs, y compris de petits fournisseurs de niche, la consolidation du secteur visant à accroître l’échelle devrait se poursuivre », a encore affirmé l’Information Services Group. « Presque toutes les entreprises couvertes par le rapport se sont tournées vers des fournisseurs plus petits au cours des trois dernières années. Quand ils envisagent de faire appel à des fournisseurs de SaaS, les clients doivent prendre en compte les risques de rachat de l’entreprise et accorder une attention particulière aux options de support », a conseillé le cabinet.

En juillet également, l’Information Services Group a fait remarquer que, les entreprises étant confrontées à des environnements IT toujours plus complexes, elles se tournaient de plus en plus vers les fournisseurs d’externalisation du cloud pour gérer leur infrastructure de cloud privé et hybride. En effet, même si au début de la pandémie la plupart des entreprises ont gelé leurs projets d’externalisation, d’autres prévoient d’utiliser pour la première fois des services d’externalisation en 2021 », a avancé le cabinet. « Les entreprises du monde entier ont compris que l’externalisation de la gestion de leur infrastructure cloud était un excellent moyen de réaligner leurs systèmes IT sur leurs objectifs de la manière la plus rentable possible », avait déclaré à l’époque Jan Erik Aase, partenaire et responsable mondial de l’ISG Provider Lens Research.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *