1ères librairies à bande LTO-9 chez IBM

Le lecteur de bande magnétique LTO-9 Ultrium d’IBM promet plus de densité, plus de performances et plus de résilience.

IBM a annoncé la disponibilité générale des premières cartouches et lecteurs de l’industrie basés sur la spécification LTO-9 Ultrium qui d’obtenir une capacité de données massive sans compromis sur la résilience. Par rapport à la spécification LTO-8, la spécification Linear Tape-Open (LTO) 9 permet d’accroitre de 50% la capacité de stockage de la cartouche: soit 18 To en mode natif et jusqu’à 45 To après compression des données. Fujifilm et Sony ont annoncé des cartouches le mois dernier, mais IBM est le premier à proposer un lecteur compatible LTO-9 Ultrium.

Les précédentes spécifications LTO avaient permis une augmentation de 100 % de la capacité, et comparativement, la croissance des vitesses de transfert du LTO-9 est également assez modeste, passant des 750 Mo/sec du LTO-8 à 1 Go/sec pour les données compressées et de 360 Mo/sec à 440 Mo/sec pour les données non compressées. Il est possible que la bande atteigne ses limites. Cependant, IBM a une solution pour y remédier. En effet, les lecteurs LTO-9 sont dotés de la commande Open Recommended Access Order (oRAO) d’IBM. Cet accélérateur de recherche de données réduit le temps de recherche des applications pour récupérer les données sur les bandes. L’oRAO peut être utilisé avec des données compressées et non compressées, et IBM affirme qu’il peut réduire de 73 % ces temps d’accès.

Le To facturé au final près de 5,89$

Selon big blue, la bande peut aussi apporter une solution aux problèmes de sécurité, notamment contre les ransomwares. Le lecteur de bande IBM LTO-9 pleine hauteur prend en charge de manière native le chiffrement des données, avec des capacités de cryptage et de décryptage matérielles de base stockées sur le lecteur de bande lui-même afin de réduire le risque de corruption des données par un virus ou à la suite d’un sabotage. IBM vante également les avantages économiques de la bande, en indiquant qu’elle coûte 0,0059 dollar/Go par mois, soit 5,89 dollars/To. Une bibliothèque de bandes basée sur LTO-9 peut stocker jusqu’à 39 Po de données compressées dans une librairie de sauvegarde de 10 pieds carrés (0,93 m2) avec des cartouches à bande LTO-9 Ultrium.

IBM propose des dispositifs d’archivage comme sa librairie robotisée TS4500 Tape Library, où toutes les bandes sont stockées dans un châssis qui ressemble beaucoup à un rack de serveur. Les bandes sont récupérées et branchées par un bras robotisé. Les bandes étant physiquement déconnectées lorsqu’on n’y accède pas, IBM insiste sur le fait que ce « trou d’air » physique est la meilleure pratique pour garantir un stockage de sauvegarde sécurisé.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *