Le marché des serveurs en repli au T2 2021

Les ventes mondiales de serveurs ont baissé en valeur et stagné en volumes entre avril et juin derniers. Les facturations d’équipements d’entrée de gamme se sont bien comporté, mais pas suffisamment pour contrebalancer les très fortes décroissances des segments du milieu et du haut de gamme.

A première vue, le marché mondial des serveurs a nettement manqué de dynamisme au cours du deuxième trimestre 2021. Comparé à la même période un an auparavant, son chiffre d’affaires s’est en effet replié de 2,5% (-2,3% en EMEA) à 23,6 Md$, parallèlement à une stagnation des livraisons bloquées à 3,2 millions d’unités, selon IDC. Ces résultats ne sont pas bons, mais pas aussi mauvais qu’il n’y parait, si l’on tient compte du fait que le secteur avait réalisé d’excellentes performances au deuxième trimestre 2020. Au cours de ces trois mois, les revenus des fabricants avaient bondi de 19,8% et le nombre d’équipements commercialisés de 18,4%.

30% de recul et plus dans le milieu et le haut de gamme

La diminution du chiffre d’affaires du deuxième trimestre 2021 tient à la baisse importante des facturations de serveurs de milieu et de haut de gamme. Les premiers ont vu leurs ventes reculer de 30% à 2,4 Md$, les seconds de 32,7% à 1,3 Md$. En dépit de leur hausse de 5,6% à près de 20 Md$, les ventes de serveurs d’entrée de gamme n’ont pas suffi à faire contrepoids. « De manière générale, les performances du marché des serveurs ont été mitigées au deuxième trimestre, le marché s’étant légèrement déplacé vers des configurations de serveurs à socket unique », explique Paul Maguranis, analyste chez IDC.

Le tableau montre que Dell et Lenovo ont fortement progressé au second trimestre 2021. (Crédit Photo : IDC)

En termes de revenus, HPE est toujours en tête du marché mondial des serveurs. Entre avril et juin derniers, ses ventes se sont appréciées de 3,4% à 3,7 Md$. Bien plus dynamique, Dell talonne de très son compatriote avec 3,68 Md$ (+10,2%) de chiffre d’affaires. De son côté, Inspur reste sur la troisième marche du podium mais perd 12,6% de facturations.

Dell passe devant HPE en volumes

Sur le plan des volumes, le classement des principaux fournisseurs de serveurs a changé. Fort de livraisons en hausse de 22,5%, Dell dispose de 16,4% (-+3 points) de part de marché et prend ainsi la place de numéro un à HPE. Ce dernier ne capte plus que 13,8% (-0,4 point) des volumes livrés, du fait de ventes en baisse de 2,3%. Inspur perd également du terrain avec une part de marché en baisse de 0,9 points à 11%.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *