Un accès satellite pour les iPhone 13

Les iPhone 13 pourraient utiliser les communications par satellite pour les urgences, mais ne vous attendez pas à utiliser votre smartphone pour passer des appels par satellite. 

Alors que la sortie de l’iPhone 13 se rapproche, les spéculations vont bon train sur les caractéristiques de ce smartphone. La dernière en date provient de l’analyste Ming-Chi Kuo, qui affirme dans une note aux investisseurs que l’iPhone 13 pourrait disposer d’une connectivité satellitaire en orbite terrestre basse, ce qui permettrait aux utilisateurs de passer des appels téléphoniques lorsque la couverture cellulaire n’est pas disponible. Selon M. Kuo (qui a l’habitude des rapports fiables), l’iPhone 13 sera équipé d’un modem Qualcomm X60 personnalisé qui fonctionne avec les satellites en orbite basse. M. Kuo affirme également que Qualcomm a travaillé avec Globalstar pour utiliser le service de communication par satellite de cette société. 

Cependant, la manière dont l’utilisateur peut avoir accès à un service par satellite n’est pas claire. L’analyste explique un scénario dans lequel l’opérateur réseau de l’utilisateur a un partenariat avec Globalstar, et la connexion aux satellites se ferait par l’intermédiaire du transporteur. De plus, dans ce scénario, l’utilisateur n’a pas besoin de souscrire à un forfait téléphonique spécifique. Mais l’absence d’antenne externe sur le mobile risque de limiter l’usage.

Une option intéressante

Si la fonction satellite se concrétise, l’iPhone 13 sera le premier mobile grand public à en être équipé. Selon M. Kuo, d’autres fournisseurs utiliseront eux le modem X65 de Qualcomm pour également mettre en œuvre la connectivité satellitaire en orbite basse. Bien qu’il s’agisse d’une fonctionnalité intéressante, il est peu probable que la plupart des consommateurs l’utilisent. Et ce, si elle est exacte. Un fil Twitter de Sascha Segan de PCMag explique comment M. Kuo pourrait avoir des informations erronées en raison de la complexité de Globalstar et de ses réseaux. Il suppose que la bande du modem pourrait être du LTE terrestre plutôt que des satellites. Mark Gurman de Bloomberg a également abondé dans ce sens avec des détails sur cette supposée capacité future, dont la portée est plus limitée que ce qui avait été rapporté précédemment.  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *