Google paierait 15 milliards de dollars à Apple pour rester le moteur de recherche par défaut

En octobre dernier, le département de la Justice des États-Unis a décidé de poursuivre Google pour une violation des lois antitrust. Il accuse Google de maintenir un monopole illégal via des pratiques anticoncurrentielles et d’exclusion sur les marchés de la recherche en ligne et de la publicité.

Des accords à long terme avec Apple sont notamment pointés du doigt. Le ministère américain souligne qu’ils imposent Google comme ” moteur de recherche général par défaut – et de facto exclusif – sur le populaire navigateur Safari et les autres outils de recherche d’Apple (ndlr : Siri, Spotlight).

Dans sa plainte et celle de plusieurs États, le gouvernement américain cite des estimations publiques selon lesquelles Google paie Apple entre 8 milliards et 12 milliards de dollars par an pour être le moteur de recherche par défaut sur les produits du groupe de Cupertino.

safari

De gros TAC en augmentation

Cela fait partie des coûts d’acquisition de trafic ou TAC (Traffic acquisition costs) que verse la filiale d’Alphabet avec ses recettes publicitaires et pour s’assurer un accès privilégié à un nombre conséquent d’utilisateurs.

D’après des analystes financiers du cabinet Bernstein, le paiement de Google à Apple pourrait atteindre 15 milliards de dollars en 2021, contre 10 milliards de dollars en 2020. Il serait ensuite compris entre 18 milliards et 20 milliards de dollars en 2022, même si Google pourrait revoir sa stratégie… sous l’effet d’un risque de régulation.

Ces estimations se basent sur des informations divulguées dans des documents publics d’Apple et sur une analyse des paiements TAC de Google. Rappelons qui si Google est le moteur de recherche par défaut de Safari, il demeure possible pour l’utilisateur d’opter pour un autre choix.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *