La fondation Orange lance un appel à projets axé autisme et numérique

Pour le deuxième semestre 2021, le numérique au service de l’autisme sera le thème d’un appel à projets lancé par la fondation Orange. Les candidats devront obligatoirement faire partie de l’univers de l’autisme. Ils ont jusqu’au 30 septembre pour participer.

Chaque année, la fondation du groupe Orange lance des appels à projets avec des thématiques en lien avec les besoins des personnes autistes et de leur entourage. En 2012, le démarrage d’un programme autisme et numérique a su montrer les bénéfices de ces outils quand ils sont bien utilisés avec une équipe projet et une phase expérimentale menée. C’est dans ce contexte que la Fondation a décidé pour le deuxième semestre 2021 de lancer un appel à projets ayant pour thème les technologies au service de l’autisme. « Le confinement a été une période propice pour innover en termes d’usage du numérique, a précisé la fondation de l’opérateur historique dans un communiqué. En conséquence, les propositions seront issues d’expériences vécues pendant la crise sanitaire. Les situations rencontrées pourront porter sur la formation à la communication, la guidance parentale, l’accompagnement ainsi que sur l’apprentissage de ces personnes.

Pour être sélectionnés, les porteurs d’idées devront également proposer des solutions et services numériques qui renforceront les compétences des personnes concernées, comme leur habileté sociale, leur capacité d’apprentissages ou leurs aptitudes professionnelles. Il sera également important d’expliquer les moyens de diffusion de contenus IT pour œuvrer en faveur de l’inclusion des personnes avec TSA (troubles du spectre de l’autisme) et handicap mental.  De plus, les créateurs multipartenaires seront privilégiés. Pour les projets d’équipement, les candidats devront impérativement justifier à partir d’une phase pilote les critères suivants : choix des solutions sélectionnées, nomination d’une équipe projet, compétences pour déployer le projet et les formations, et implication des familles. Les offres développées clefs en main uniquement ne seront pas acceptées. L’appel à projet ne concerne pas plus le développement d’applications commerciales.

Des projets pouvant être portés à l’international

Des personnes expertes de l’autisme ou des personnes avec autisme doivent obligatoirement faire partie des porteurs du projet. Les créations devront également s’inscrire dans la durée, pouvoir être dupliquées et être en lien avec l’évolution des connaissances et des recommandations de la Haute autorité de santé et de l’Anesm, l’agence nationale de l’évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux. Les objectifs doivent être clairement définis et un bilan du projet doit être réalisable dans les 18 mois qui suivent. Une évaluation de l’impact sur les bénéficiaires devra également être diffusable afin que les enseignements correspondants puissent être partagés.

La fondation précise que la concrétisation des idées se déroulera sur le territoire français, mais qu’une diffusion à l’international peut être envisagée. L’organisme ne finançant pas rétroactivement des projets, ceux-ci doivent se dérouler postérieurement à leur présentation devant un comité. Les dossiers de candidatures devront être déposés en ligne avant le 30 septembre 2021 minuit.  Le comité de sélection composé d’experts du domaine aura lieu en novembre.  Chaque année, dans le cadre de ce mécénat, 500 à 700 projets sont retenus dans des domaines variés sur plus de 4000 sollicitations.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *