Google dévoile des caractéristiques de ses Pixel 6 et 6 Pro

Prévus pour cet automne, les prochains smartphones de Google, Pixel 6 et 6 Pro seront équipés du processeur Tensor conçu spécialement pour cette génération de terminaux. Deux modèles de téléphone qui ont des similarités avec un certain iPhone 13.

De façon surprenante, Google a révélé aujourd’hui un certain nombre d’informations sur ses prochains Pixel 6 et 6 Pro qui doivent sortir cet automne. Ils ressemblent à un hommage au Nexus 6P lancé par Huawei en 2015. Les fans du Pixel débattront sûrement du design pendant des mois mais une chose est sûre : personne ne le confondra avec un iPhone. Cela dit, si l’on fait abstraction de son aspect bicolore et du poids de son appareil photo, il présente quelques similarités avec ce qui se dit de l’iPhone 13 qui sera lancé à peu près au même moment.

L’un des principaux changements du Pixel 6, c’est la nouvelle puce Tensor, premier SoC (system-on-chip) de Google. Ce dernier cesse donc de recourir aux puces de Qualcomm. Cela devrait rendre le Pixel 6 plus rapide et plus fluide que le Pixel 5 qui utilisait un processeur d’entrée de gamme Snapdragon 765G, très performant mais qui s’avérait lent à certains moments. La puce maison devrait amener le Pixel 6 au niveau des iPhone à puces A-series si l’on se fie à Google. Ce dernier n’a pas publié beaucoup de détails, mais puisque la puce a été spécialement faite pour le Pixel, on peut s’attendre à ce que les prochains modèles soient plus rapides que par le passé, même lorsqu’ils utilisaient des processeurs phares de Qualcomm. En plus de la puissance de traitement, le fournisseur de Mountain View affirme également que son Tensor est doté de capacités neuronales pour prendre en charge ses modèles d’intelligence artificielle et d’apprentissage machine « les plus performants ».

Taux de rafraîchissement de 120 Hz pour le Pixel 6 Pro 

Google montre la face avant du téléphone qui présente une découpe centrée pour l’appareil photo. En revanche, il ne dit rien des spécifications concrètes de l’affichage. Toutefois, nos confrères de The Verge ont eu les appareils en main et donnent quelques détails : le Pixel 6 Pro aura un écran Quad HD+ de 6,7 pouces de la taille d’un iPhone Max avec un taux de rafraîchissement de 120 Hz tandis que le Pixel 6 a un écran Full HD+ de 6,4 pouces avec un taux de rafraîchissement de 90 Hz, légèrement supérieur à celui de l’iPhone 12. De la même façon, les rumeurs sur l’iPhone 13 disent qu’il supportera enfin la technologie ProMotion avec un taux de rafraîchissement de 120 Hz. Des similarités, donc. L’iPhone 13 non-Pro aura probablement un écran standard à 60 Hz, donc techniquement inférieur à celui du Pixel 6, mais d’après nos expériences avec l’écran à 90 Hz du Pixel 5, les deux téléphones fonctionneront de la même manière.

Un terminal plus sécurisé

Apple s’est toujours vanté d’avoir les téléphones les plus privés et les plus sécurisés du marché, mais Google fait monter les enchères sur le Pixel avec la puce Tensor. Bien qu’il y ait, là encore, peu de détails, le fournisseur californien assure que le Pixel 6 dispose du nombre de couches de sécurité matérielle le plus important par rapport aux autres smartphones. Il fonde, curieusement, cette affirmation sur le « nombre de couches de sécurité matérielles distinctes », ce qui pourrait changer une fois qu’Apple livrera la puce A15 dans l’iPhone 13. Mais pour l’instant, Google prétend apporter plus de sécurité matérielle que l’iPhone. Bien évidemment, cela n’a rien à voir avec la politique de confidentialité des logiciels.

Concernant l’appareil photo, jusqu’à présent tous ceux des Pixel sont fantastiques. Celui du Pixel 6 devrait donc être encore meilleur. Google a révélé que le Pixel 6 Pro sera son premier téléphone à trois caméras, avec un nouveau téléobjectif 4X pour accompagner les caméras larges et ultra-larges. Apple fait de même avec ses téléphones, avec un appareil photo téléobjectif sur les Pros, une distinction qui devrait se poursuivre sur l’iPhone 13.

Des bords minces et uniformes 

À première vue (et de plus près aussi), le Pixel 6 est très différent de l’iPhone. L’arrière du téléphone a une fonction que Google appelle la barre de l’appareil photo et il s’agit essentiellement d’une bosse allongée qui s’étend sur le téléphone au dos, sur la partie supérieure. Google l’a adopté comme un élément de conception majeur, allant jusqu’à distinguer la couleur au-dessus de la barre de la couleur située au-dessous. The Verge rapporte que le Pixel 6 Pro aura des « rails en aluminium brillants et polis » tandis que le 6 apporte un design « parfaitement plat, avec des rails au fini mat ». Cela ressemble beaucoup au nouveau design introduit avec l’iPhone 12. Et comme nous pouvons le voir sur les photos fournies par Google, les deux auront des bords minces et uniformes autour de l’écran.

Un positionnement haut de gamme aussi sur le prix

Google n’a pas fourni d’informations sur les prix du nouveau Pixel, mais avec les fonctionnalités annoncées, il est clair que le futur smartphone n’est pas un milieu de gamme comme le Pixel 5. Ce sera certainement un produit haut de gamme. Nous pouvons donc nous attendre à ce que le Pro soit dans la même ligne que l’iPhone 12 Pro Max, éventuellement à partir de 1 099 $. C’est un changement par rapport au Pixel 5, qui commence à 699 $ et ne rivalise pas vraiment avec les iPhones phares. Avec le Pixel 6, Google cherche clairement à créer une version Android de l’iPhone qui offre une expérience premium à l’intérieur comme à l’extérieur, mais comme l’iPhone, cette version ne sera pas bon marché.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *