7 leçons de management IT à tirer de la crise sanitaire

La pandémie qu’ont traversée les décideurs informatiques a été sans précédent. Des enseignements ont pu être tiré de cette situation très particulière.

Le 11 mars 2020, l’Organisation mondiale de la santé annonçait que la Covid-19 était une pandémie globale. Aussitôt après, les leaders IT se sont empressés de mettre en place le travail à distance pour réduire l’impact sur leurs entreprises. Les DSI ont augmenté les capacités des infrastructures, envoyé des ordinateurs portables à domicile et migré petites et grandes applications vers des solutions cloud et du software-as-a-service (SaaS). Dans l’enquête IDG State of the CIO 2021, 82% des DSI interrogés ont ainsi déclaré avoir mis en place de nouvelles technologies et stratégies IT durant la pandémie.

Les DSI n’ont pas seulement assuré le déploiement à l’échelle de nouvelles technologies, ils se sont également confrontés aux questions de santé mentale inhérentes au management d’équipes distantes, dont l’équilibre entre la vie professionnelle et personnelle a été perturbé. « Comme la plupart des organisations, la pandémie nous a pris par surprise », se souvient Paul Herring, directeur global de l’innovation dans le cabinet comptable RSM International. « Nous avons dû rapidement nous ajuster. » Dans cet article issu de CIO.com, lui et d’autres dirigeants IT reviennent sur les leçons apprises après un an à mener leurs équipes durant la pandémie, et réfléchissent à la manière dont le travail va probablement évoluer à l’avenir.

1. La manière de travailler a changé en une nuit

Les entreprises ont toujours eu des équipes dispersées, mais peu ont concrétisé un passage au télétravail dans de telles proportions. Les réunions entre équipes, comme entre salariés et clients, ont basculé de façon assez fluide vers Zoom et d’autres plateformes de visioconférence, confie Paul Herring. Il ajoute que les réunions virtuelles ont éliminé la tendance des collaborateurs de RSM à faire plusieurs choses à la fois, fréquente lors des réunions physiques. Un logiciel de tableau blanc virtuel a aidé à établir une relation de confiance entre des employés de RSM venant de partout dans le monde. « 2020 a vraiment été une expérience forcée du travail à distance sur grande échelle », estime de son côté Steve Grobman, CTO de l’éditeur de sécurité McAfee. « Je peux affirmer que nous avons démontré que nous pouvons être très efficaces en travaillant ainsi. »

Lire la suite sur CIO.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *