Simplon et l’Afpa retenus pour former 3 000 conseillers numériques

Dans le cadre d’un appel à projets lancé par l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT), l’Afpa et Simplon vont créer 3 000 postes de conseillers numériques d’ici juin 2022 sur l’ensemble du territoire. Ces médiateurs proposeront des formations et aides individualisées à tous ceux en besoin d’accompagnement dans l’IT.

Avec la crise sanitaire et les confinements successifs, le besoin de mieux maîtriser les outils numériques s’est trouvé encore renforcé. Dans une enquête, l’association Talents du Numérique soulignait récemment le manque d’appropriation des technologies éducatives dans l’enseignement tant du côté des parents que les enseignants. En remportant un appel d’offres porté par l’Agence nationale pour la cohésion des territoires (ANCT), l’Afpa et Simplon s’engagent à accompagner les citoyens démunis face à l’informatique. Entrant dans le cadre du programme « Société Numérique » porté par l’ANCT, cette action vise un double objectif : d’un côté permettre à tous les Français isolés de bénéficier des opportunités dans ce domaine, et de l’autre les préparer aux métiers de l’IT, un secteur qui reste toujours en tension.

Ensemble, les deux partenaires ambitionnent de former environ 3 000 conseillers numériques d’ici juin 2022 dans les antennes France Services, un réseau de lieux d’accueil lancé dans le cadre d’une politique publique en 2020. Ces médiateurs auront pour mission d’apporter leur soutien et services à près de 12 millions de personnes. Dans ce but, une offre combinera les expertises des deux partenaires : d’une part, celle de l’inclusion par le numérique apportée par le réseau des écoles de code Simplon, et d’autre part celles de la formation et de la certification des conseillers pilotées par l’Afpa.  

Quatre programmes d’accompagnement

Décliné sur l’ensemble du territoire et dans les DROM, ce programme bénéficie d’un financement apporté par le gouvernement dans le cadre du dispositif du plan France relance concernant l’inclusion numérique.  A la clé : quatre parcours adaptés en fonction du niveau initial des formateurs a commencer par la préparation du conseiller numérique à sa prise de poste. Les étapes suivantes conduiront à l’obtention d’un premier CCP (certificat de compétences professionnelles), puis du titre professionnel de niveau 5 « responsable d’espace de médiation numérique », avant le passage de la certification Pix. Les sessions peuvent être suivies intégralement en mode virtuel ou en mixant physique et distanciel.  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *